Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 01:30

Aller de Chamonix à Zermatt en ski de randonnée, quel beau projet !
Mais que faire lorsque la météo est annoncée mauvaise, que faire quand les participants arrivent d'Amérique, de Norvège ou de Marseille ? Les renvoyer chez eux, tenter de faire le raid, proposer un autre raid ?

Notre départ pour le raid est prévu le samedi. Un temps très moyen est annoncé pour la semaine, la perturbation vient de Méditerranée et empêche toutes solutions de rechange sur les massifs plus au sud. Nous décidons de décaler pour peut être arriver sur Zermatt dans une période plus favorable.

Après un samedi exécrable que nous avons passé à la maison, dimanche nous attaquons le raid directement de Verbier. Le passage des cols de La Chaux et Momin se fait dans une ambiance nuageuse mais très acceptable. La descente sous la Rosablanche nous fait skier une petite couche de poudreuse très douce. L'arrivée sur Prafleuri est en revanche moins agréable dans une neige très molle.

Le lendemain nous partons pour les Dix. Au sommet du col de Roux vers 8h, nous assistons à la descente d'une coulée de neige près du Pas du Chat.
Nous préfèrons renoncer à l'étape et rejoindre le refuge des Dix par Arolla et le pas de Chèvre. A Pralong, en ayant pris connaissance du bulletin météo pour les jours suivants nous préférons arrêter notre raid.

De retour à Chamonix, le bulletin météo local nous annonce trois belles matinées. Toute l'équipe, malgré la déception de l'arrêt de notre projet, se trouve ragaillardie par l'annonce de ces jours ensolleillés. Nous décidons de partir le lendemain pour le refuge d'Argentière.

Le mardi, après une pause pic-nic au refuge d'Argentière, nous montons au col du Tour Noir. La descente en neige de printemps est superbe.
Nous décidons de poursuivre le jour suivant jusqu'au refuge de Trient.
Nous gravissons le col du Chardonnet sous le soleil. La suite est moins agréable, le vent s'est très rapidement levé et le grésil nous frappe le visage. La traversée du plateau du Trient n'est pas la plus agréable que nous ayons connue. L'excellent plat de rösti d'Olivier nous requinque et nous fait vite oublier le dur moment que nous venons de passer.

Au lever du jour le ciel est d'un grand bleu sans nuages. Nous filons au col supérieur du Tour. La descente va se faire sur une neige dure pas décaillée, mais nous préférons ceci à la neige lourde et profonde que nous pourrions avoir si nous arrivons trop tard dans les pentes au dessus du village du Tour.

Finalement le sourire est sur toutes les lèvres et la déconvenue de l'arrêt de notre Haute Route est oublié.

Merci à Ashley, Olivier et Vincent pour leur bonne humeur. Dommage que Oystein est abandonné le navire.

Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route
Que faire à la place d'une Haute Route

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • Didier Lavigne
  • Ce blog permet aux amis et clients de suivre mes activités d'alpinisme tout au long de l'année. Vous y trouverez également quelques “trucs du guide“. Et si ce blog peut vous donner envie de louer chez nous... Contact: 0 686 485 878.
  • Ce blog permet aux amis et clients de suivre mes activités d'alpinisme tout au long de l'année. Vous y trouverez également quelques “trucs du guide“. Et si ce blog peut vous donner envie de louer chez nous... Contact: 0 686 485 878.

Présents sur le blog.

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog

Recherche

Découvrir notre location

Pour voir les articles liés à notre location, vous pouvez choisir dans la rubrique thèmes.
Cliquez dans la catégories:  "notre location", vous pourrez lire les post ayant un lien avec les activités, le tourisme et l'actualité autour de notre location.

Le site de notre location

Compteur